• facebook-square
  • youtube-square

©  Les Babeluttes - Tous droits réservés

Dessins d'enfants...

Après avoir vu "T'EN FAIS UNE TETE !", certains enfants ont fait un atelier dessin. En voici quelques-uns...

(N'hésitez pas à nous envoyer des dessins. Nous les ajouterons avec plaisir ! )

Après avoir vu " T'EN FAIS UNE TETE ! "

Petits Mots des Enfants...

"Et moi , tu sais, parfois je râle mais j'adore rigoler !" - Gaspard 7 ans

"C'était super chouette ! Surtout les couleurs..." - Acher 7 ans

 

"Moi mon petit frère il boude super souvent..." - Adina 5 ans

 

"Et moi je nage sans bouée." - Jules 6 ans

 

"Moi mon doudou je l'adore." - Naor 4 ans

Le Regard des Adultes

"J'ai écouté les deux albums des BABELUTTES : J'ai BEAUCOUP aimé le premier (Madame JEANNOTTE) et... le deuxième ENCORE PLUS ! Je trouve l'album "T'EN FAIS UNE TÊTE!" VRAIMENT FORMIDABLE !!! Je voulais le dire parce que... c'est pas très souvent que je m'emballe pour quelque chose. Donc BRAVO ! C'est extrêmement bien arrangé, c'est bien mixé c'est bien chanté. J'aime bien le ton et l'univers affectif." - Olivier Battesti (Mamemo)

"Je reviens du spectacle "T'en fais une tête !" et mon filleul de 5 ans et ses deux frères de 3 et 7 ans ont adoré ! C'était super chouette !" - Camille L.

"Merci d'égayer la vie de nos petits avec vos chansons !" - Dany, papa de Victor

"C'était super ! Jeanne n'a pas décollé ses oreilles du CD ! Elle a rejoué le spectacle aussitôt rentrée 😍" - Julie C.

Après avoir vu " Madame JEANNOTTE "

Petits Mots des Enfants...

"Moi plus tard, je veux faire Madame Jeannotte" - Maëlle 8 ans

"Moi ma maîtresse c'est une Madame Jeannotte." - Chloé 9 ans

 

"L'histoire est très sympa. Je trouve ça génial  tous ces instruments. C'était un super spectacle. " - Julie 12 ans

 

"Moi aussi ma maman elle a fait une boîte pour jeter les gros mots dedans !" - Maïa 8 ans

 

" Eh tu sais, les gros mots et les vilains mots c'est pas pareils hein ?!" - Jade 11 ans

Le Regard des Adultes

"Mme Jeannotte, c'est l'histoire d'une institutrice que tous les enfants rêvent d'avoir un jour... Avec elle, on bouscule les règles et l'ordre établi et ça fait du bien ! C'est aussi un spectacle touchant qui parle de la différence, de vivre ensemble à travers des chansons composées et interprétées par Olivia aussi sympa que talentueuse et son acolyte Nicolas multi-instrumentistes et excellent musicien, on en prend plein les oreilles!" - Ludivine Bourgeois (CC de Braives-Burdinne)

 

"Humour, tendresse et révolte sont au rendez-vous du spectacle d’Olivia Auclair et Nicolas Yates. Les mélodies et paroles de « Madame Jeannotte » vous collent dans la tête comme une crêpe au plafond !!! 50 minutes de pur bonheur où les mots s’enchainent et se dégustent ! Vous l’aurez compris j’ai passé un moment formidable et les enfants aussi !" - Charline Riga (CC de Wanze)

"Une rencontre pour les enfants de 5 à 8 ans, avec ce qu'il faut d'impertinence, de poésie, de tendresse, de complicité, de bêtises... Une succession de moments vrais, proches des enfants et de leur quotidien ! Un duo énergique, proche de son public qui nous fait découvrir cette mystérieuse Madame Jeannotte... une institutrice vraiment pas comme les autres!!" - Marie Goor (CC de Chênée)

"Madame Jeannotte", c'est un spectacle qui se découvre avec plaisir, qu'on soit enfant ou adulte. Au delà de la qualité musicale certaine, c'est surtout l'histoire et la façon dont elle est portée qui parle au spectateur. Un sentiment d'union entre artistes et public s'installe rapidement pour un voyage partagé au coeur de l'école. Il s'agit ici vraiment d'un spectacle pour enfants et certainement pas d'un spectacle infantilisant. Et rien que ça, il faut déjà le faire." - Michaël Willems (CC d'Engis)

"Un pestacle tout en complicité entre Madame Jeannotte, les enfants et son super multi-instrumentiste Nicolas Yates. Au départ, elle nous parait un peu bizarre cette Madame Jeannotte qui n'a pas sa langue en poche mais très rapidement, comme les enfants, on l'adore ! Trouvailles musicales, connivences, textes généreux... Un bien beau concert à voir en famille ou avec son institutrice préférée...!" - Jacky Lacroix (CC de Dison)

"Laissez-vous bercer par la musique des bêtises... Humez et savourez de délicieuses crêpes au miel... Chouchoutez votre pierre magique...

Emerveillez-vous à la vue de bottes trouées... Et surtout "enguirlandez" vos gros mots !" - Madame Laurence (institutrice à Wanze)

"Une rencontre avec ce qu’il faut d’impertinence, de poésie, de tendresse, de complicité, de bêtises. Une succession de moments vrais, proche des enfants et de leur quotidien. Drôles et décalées, ses aventures rebondissent de galipettes bossanova en cabrioles pop-rock. Un spectacle familial aux mélodies et aux paroles qui vous collent dans la tête comme une crêpe au plafond…" - Jean Lemaire (Festival "Une Chanson peut en cacher une autre" à Stavelot)

 

 

 

NOTE :

Pour ceux qui craignent les GROS MOTS dans "Madame JEANNOTTE"

Madame Jeannotte : ce n'est pas une histoire de gros mots ! Cette institutrice propose aux enfants de lancer les GROS MOTS dans une poubelle.

"Comme ça après, on n'en entend plus parler ! " A travers cet exemple, Les BABELUTTES dévoilent une institutrice qui choisit non pas de punir les enfants... mais de leur glisser avec douceur et tendresse des petits messages pédagogiques :-)

Commentaire de Cédric Juliens, co-directeur du Théâtre St Michel à Bruxelles :

 

"Une histoire de gros mots? Dans le spectacle "Madame Jeannotte », le jeu de scène nous montre explicitement qu'il s’agit d'une transgression malicieuse du langage soutenu. Les artistes invitent les enfants à mettre les "gros mots" à la poubelle - ce que la comédienne fait en direct sur la scène. Quand elle commet un écart de langage, son guitariste la rappelle à l'ordre, créant ainsi une réflexion sur nos "niveaux de langue".

Cet usage familier du lexique a une raison dramaturgique : il agit par contraste et présente "Madame Jeannotte" comme différente des autres institutrices. Ses créations langagières sont non seulement une exception à la règle mais surtout une occasion de jouer avec le langage, de fabriquer des sonorités avec les mots, ou de créer des vocables inouïs (comme, par exemple, une chanson faite de bouts de phrase d'une langue imaginaire rappelant le russe, l'arabe et le swaheli). Molière ne procédait sans doute pas autrement (dans le "Le bourgeois gentilhomme », par exemple ou "le Malade imaginaire").

Le spectacle contient en outre une réflexion sur "la différence" et les attitudes rigides des adultes en situation d'éducation. Les enfants perçoivent derrière le personnage de l'élève-qui-a-eu-cours avec Madame Jeannotte, une opportunité d'exercer son esprit critique et pourquoi pas de rêver à différentes formes d'enseignement et d'éducation possibles. Derrière la drôlesse ou l'espièglerie du personnage, transparait un regard décalé sur le système d'éducation qui leur est proposé. En tant que parent, on ne peut que se réjouir que les artistes de notre communauté offrent à nos enfants une vision du monde décalée, critique et certainement en dehors des discours attendus. C'est le rôle des artistes dans la société - les enfants le perçoivent très rapidement à travers la figure du clown -  et c'est le rôle du théâtre de proposer des spectacles qui peuvent aider les élèves, leurs parents et tout citoyen à décentrer un peu leur regard sur le monde."
- Cédric Juliens

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
""T'en fais une tête !" Bxl 2016